Accueil > Actions en cours, actualités... > Résultats des élections de février 2008 aux conseils centraux de Paris (...)

Résultats des élections de février 2008 aux conseils centraux de Paris VI

mardi 19 février 2008

Conseil d’Administration

Conseil d’administration Collège A
(7 sièges)
EUPEM RU SGEN
voix 361 152 88
sièges 6 1 0
Elus RENARD Maurice
 (Professeur Sciences Terre)
RIOU Bruno
 (PU – PH Médecine)
CABUIL Valérie
 (Professeur Chimie)
GUIDET Bertrand
 (PU – PH Médecine)
CAPELLE Bernard
 (DR CNRS Physique)
SAGAUT Pierre
 (Professeur Mécanique)
ROZET Jean - Pierre
 (Professeur Physique)
Conseil d’administration Collège B
(7 sièges)
EUPEM RU SGEN
voix 321 372 213
sièges 1 5 1
Elus JARRAUD Pierre
 (MCF Mathématiques)
KAPUSTA Frédéric
 (CR Physique)
SAINT-JAMES Emmanuel
 (MC Informatique)
RIZZI Cécile
 (MC Chimie)
BILLOUD Bernard
 (MC Bio-Informatique)
SPATHIS Nicolas
 (MC Informatique)
MOULY Vincent
 (CR CNRS )
Conseil d’administration Collège T
(3 sièges)
CGT UNSA Indépendants
voix 367 199 192
sièges 1 1 1
Elus MORAIS Joao
 (Institut des Cordeliers)
KLAR Emmanuelle
 (ADAENES)
POUSSIN Marc
 (DSI - SIG)
Conseil d’administration Collège E
(4 sièges)
Forum UNEF Averroès
voix 1788 1068 425
sièges 2 1 1
Elus BENAYOUN Stéphane
 (L2 – UFR 919)
LOYER Chloé
 (DCEM 1)
PARPILLAT Antonin
 (L1 – MIME)
ATTMANI Ouarda
 (M2 – UFR 927)

En ce qui concerne le personnel, et sachant que la CGT, FO et l’UNSA soutiennent la liste Réinventer l’université, on obtient la répartition suivante pour les voix et sièges au CA
(cliquer pour agrandir) :

JPEGJPEG


Conseil Scientifique

Conseil scientifique Collège A (12 sièges)
EUPEM RU SGEN
voix non communiqué non communiqué non communiqué
sièges 7 3 2
Elus CHAMBAZ Jean
 (PU-PH MÈdecine)
LACOME Nelly
 (Professeur Chimie)
CAPEAU Jacqueline
 (PU-PH Médecine)
PIRONNEAU Olivier
 (Professeur Mathématiques)
INDELICATO Paul
 (DR CNRS Physique)
GAILL Françoise
 (DR CNRS Biologie)
DARRIBERRE Thierry
 (Professeur Biologie)
SAUVAGEOT Jean-Luc
 (DR Mathématiques)
AUCOUTURIER Pierre
 (PU-PH Médecine)
VALIBOUZE Annick
 (Professeur Informatique)
FRANCOISE Jean-Pierre
 (Professeur Mathématiques)
COURAUD FranÁoise
 (PU-PH Médecine)
Conseil scientifique Collège B (7 sièges)
EUPEM RU SGEN
voix non communiqué non communiqué non communiqué
sièges 2 3 2
Elus NETCHINE Irène
 (MCU-PH Médecine)
BREZILLON Patrick
 (CR CNRS Informatique)
DAUPHIN-VILLEMANT Chantal
 (CR Biologie)
VITTE Elisabeth
 (MCU-PH Médecine)
LEGRAND Jean-Claude
 (MC Chimie)
BERTRAND Emmanuel
 (MC Chimie)
HOUSSAIS Marie-Noëlle
 (CR CNRS)
Conseil scientifique Collège C (5 sièges)
EUPEM RU SGEN
voix non communiqué non communiqué non communiqué
sièges 2 2 1
Elus DE RAFELIS Marc
 (MC Sciences Terre)
GUENNEAU Flavien
 (MC Chimie)
ARCHAMBAULT Dominique
 (MC Informatique)
LAPEYRE Guillaume
 (CR Sciences Univers)
SANDRE Olivier
 (CR CNRS)
Conseil scientifique Collège D (1 siège)
EUPEM
voix non communiqué
sièges 1
Elus BENDERDOUCHE Faouzia
 (MC Langues)
Conseil scientifique Collège T (2 sièges)
SGEN CGT
voix non communiqué non communiqué
sièges 1 1
Elus LARDOT Thierry (IGE) NAPOLITANO Jean-François (Médecine)
Conseil scientifique Collège AOS (1 siège)
CGT
voix non communiqué
sièges 1
Elus TRISTANI-BEGUERIE Ludovic-Thérèse
 (Laboratoire de tectonique)
Conseil scientifique Collège U (4 sièges)
Doc’up CAP6
voix 84 25
sièges 3 1
Elus COHEN-SALMON Samuel
(Doctorat Pole 4)
MAFRA LOPES JUNIOR Osvaldo
(Doctorat Pole 2)
MAGNAIN Caroline
(Doctorat Pole 2)
SILVERSTON Thomas
(Doctorat Pole 1)

Conseils des Etudes et de la Vie Universitaire

Conseil des Etudes et de la Vie Univesitaire Collège A (7 sièges)
EUPEM RU SGEN
voix non communiqué non communiqué non communiqué
sièges 4 2 1
Elus PORCHERON Patrick
 (Professeur Biologie)
ROUBY Jean-Jacques
 (PU-PH Médecine)
BAUSERO Pedro
 (Professeur Biologie)
CHEMLA Fabrice
 (Professeur Chimie)
CAVADIAS Siméon
 (Professeur Chimie)
PIERRE Catherine
 (DR Sciences Univers)
CHESNEAUX Jean-Marie
 (Directeur EPU)
Conseil des Etudes et de la Vie Univesitaire Collège B (7 sièges)
EUPEM RU SGEN
voix non communiqué non communiqué non communiqué
sièges 2 3 2
Elus SCHWARCZ Régine
 (MC Physique)
LASCOLS Olivier
 (MCU-PH Médecine)
MANOURY Pascal
 (MC Informatique)
CHAUMONT-STURTEVANT Jennifer
 (PRAG Langues)
PEDRON Jacques
 (MC Biologie)
EMMANUEL Laurent
 (MC Sciences de la Terre)
BOULE Michèle
 (MCU-PH Médecine)
Conseil des Etudes et de la Vie Univesitaire Collège T (5 sièges)
SGEN CGT UNSA Indépendants FO
voix non communiqué non communiqué non communiqué non communiqué non communiqué
sièges 1 1 1 1 1
Elus BLANCHARD Christian
 (Technicien)
KRAWCZYK Michel
 (CCRE)
COLONNETTE Raoul
 (Technicien)
THIBAUDOT Nicole
 (DSI - SIG)
BROSSELIN Nicole
 (Licence Informatique)
Conseil des Etudes et de la Vie Univesitaire Collège E (14 sièges)
Forum UNEF Averroès CE
voix 1804 1016 429 146
sièges 7 4 2 1

DEFLANDRE Clément
(L2-UFR 919)
GRANON Benoit
(PCEM 2)
FITOUSSI Jonathan
(L2-UFR 919)
PLEIGNET Laura
(Orthophonie)
AMAR Michel
(L1-MIME)
MAMANE Carole
(L2- UFR 927)
KRAIEM Malek
(Sage femme)
ROME Sylvestre
(L3 – UFR 926)
TEMOIN Camille
(DCEM 2)
CHAOUCHE Hamid
(L3 – UFR 919)
BENOIST Tristan
(L3 – UFR 929)

ABDEL MAKSOUD Chyma
(L3 – UFR 926)
MAKSOUD Julien
(M1 – UFR 919)

DARTOIS Florence
(L3 – UFR 926)

La présidence a publié une partie de ces résultats dans un
tableau [nous donnons ici l’original ; il a changé après la parution de cet article]. Toutefois dans les colonnes des
organisations étudiantes, ce ne sont pas des noms qui apparaissent mais des nombres : pour la présidence, les étudiants ne sont que des numéros, à moins qu’il ne s’agisse d’une rétention d’informations volontaire dans l’espoir de quelques tractations secrètes ... ou les deux. Quant au Comité Technique Paritaire, la présidence ne trouve pas utile d’informer que le faible nombre de votants (< 50%) nécessitera un nouveau vote. Plus généralement,
les informations factuelles habituelles à ce type d’élections sont omises : nombre d’inscrits, de votants, de suffrages exprimés ; seul le résultat global est donné.
C’est particulièrement choquant dans un scrutin où les effets de seuil sont démultipliés.

Cette annonce donne lieu à une interprétation des résultats par la présidence véritablement stupéfiante [nous faisons référence à la première version de cette page, qui était limitée à la deuxième moitié de sa nouvelle version, parue après la publication de cet article].
En effet, la première phrase affirme que « Les élections aux conseils de l’UPMC placent en tête dans tous les collèges d’enseignants et de chercheurs les listes de soutien au Président POMEROL ». Cette phrase appelle plusieurs remarques :

  • dans le collège B, cette liste n’arrive que deuxième, derrière la liste Réinventer l’université ; manquer à ce point de probité intellectuelle dans le résumé d’un tableau de mesures est-il l’exemple à suivre pour les chercheurs dont dépend la bonne réputation de nos universités dans les classements internationaux ?
  • la liste en question ne présentait pas de candidats dans le collège T, alors que la liste Réinventer l’université est soutenue par la CGT, FO et l’UNSA qui présentaient des candidats dans ce collège. Si l’on somme les trois collèges et non pas seulement deux, de nouveau la liste soi-disant en tête n’est plus que deuxième et inversement comme le montre le graphique ci-dessus. En faisant preuve d’une aussi grande rigueur de raisonnement, nul doute que le président attirera les meilleurs étudiants dans notre université ;
  • nombre de tracts distribués sur le campus en faveur de cette liste ne mentionnaient nullement leur soutien au dit président ; nombre d’électeurs peuvent donc s’estimer avoir été trompés (et qui sait si ce sentiment n’est pas aussi celui de quelques membres de la liste à qui on a peut-être caché cela) ;
  • selon les règles de typographie de notre Imprimerie nationale, un nom de personne ne s’écrit pas entièrement en majuscules, seulement la lettre initiale ; faire autrement témoigne d’un certain sens de la démesure.

La suite du texte continue dans la partialité. La liste Réinventer l’université et les organisations qui la soutiennent ne sont même pas citées nommément, contrairement à toutes les autres listes. Et est-ce un hasard si elle n’est évoquée qu’à la fin ?

Omettre d’annoncer tous les résultats objectifs d’une élection, et mélanger aux seules informations retenues une interprétation mensongère et partisane semblait ne plus exister dans notre pays depuis la IIIe République au moins. Les partisans de la LRU, décidément, ont plus d’accointances avec le régime bonapartiste qui l’a précédée.