Accueil > Informations locales > Conseils des Enseignements et de la Vie Universitaire, comptes (...) > Conseil du 21 mars 2008

Conseil du 21 mars 2008

lundi 7 avril 2008

Approbation du procès verbal de la réunion du CEVU du 14 janvier 2008

Absence de vote en raison du renouvellement du CEVU. Le calendrier des enseignements qui semble être problématique sera abordé dans une réunion ultérieure du CEVU.

Election du Vice-Président Formation

Le rôle du Vice-Président est renforcé par l’augmentation du nombre de directions : on passe d’un directoire à trois directions : direction de la formation, de l’insertion professionnelle, des études. Le Vice-Président animera et coordonnera ces trois directions. Un seul candidat (P. Porcheron, liste EUPEM). Résultats sur 35 votants : 27 oui, 2 non, 6 blancs. R. Schwarcz est pressentie pour la direction des études.

Election du Vice-Président Etudiant

Les deux étudiants qui se présentent (J. Fitoussi, liste Forum et S. Rome, liste UNEF) appartenant à des listes ayant élu JC Pommerol, les membres de la liste RU refusent de voter, s’abstiennent ou votent blanc. Clément Deflandre ne se présente pas. Résultat : Fitoussi 18, Rome 11, Blanc 5, refus 1. L’UNEF n’est pas très satisfaite de notre attitude (on ne va pas se cristalliser sur des oppositions qui appartiennent au passé)...

Election du bureau du CEVU

Une liste émerge spontanément :

F. Chemla (collège A, liste EUPEM), JJ. Rouby (collège A, liste EUPEM), L. Emmanuel (collège B, SGEN), O. Lascol (collège B, EUPEM), C. Blanchard (collège T, SGEN), S. Rome (collège étudiant, UNEF), L. Pleignat (collège étudiant, Forum étudiant).

Résultat : 28 oui, 2 non, 5 refus. Notre ligne de flottaison semble se stabiliser à 7...

Présentation du projet d’établissement

Présentation assez longue de la méthodologie par A. Mariotti. La partie examinée (politique de formation, orientation et insertion) suscite surtout des remarques sur les oublis, les erreurs et quelques maladresses du projet (13 % d’étudiants étrangers est raisonnable) mais dans l’ensemble le projet lui-même n’est pas véritablement discuté. A mettre en relation avec la consistance du projet (attirer plus d’étudiants, soutenir les étudiants pendant leur cursus, proposer un enseignement de qualité...). A ce titre, un membre fait remarquer que le projet parle surtout d’étudiants "non classiques" provenant de zones urbaines sensibles, de Sciences Po, des classes préparatoires de Chaptal, louis le grand, etc, des ingénieurs de l’école polytechnique universitaire Pierre et Marie Curie, soit en toute approximation un millier d’étudiants, face aux 19 000 autres...
Les points précis qui posent problème sont évacués : par exemple, l’impossibilité d’une inscription effective des étudiants dès début septembre sera résolue de façon logicielle. M. Krawczyk fait remarquer que les délais d’examen d’un tel projet par les membres du conseil ne sont pas raisonnables, mais il faut tenir le timing : validation du projet le 31 mars par le CA et envoi au ministère le 2 avril.

Surprise finale, le vote de l’avis du conseil sur le projet. Vote à main levée dans la plus grande confusion. Le oui semble l’emporter, mais le secrétaire général demande le décompte précis des oui : 16 (sur 35). Dans la confusion, nous n’avons pas le décompte précis des non, refus et blancs. A priori, 5 non et 7 abstentions, mais ça ne fait plus que 28 votants...