Accueil > Informations locales > Conseil Scientifique, comptes rendus > CS du 14 mars 2008

CS du 14 mars 2008

jeudi 3 avril 2008

Après un rapide tour de table, le président nous promet une importante
charge de travail et de grandes responsabilités.

Il nous rappelle que, selon les statuts de l’université, les
personnalités extérieures sont proposées au Conseil par le
président. Il présente ensuite les différentes personnalités qu’il
nous propose. Pour les personnalités désignées à titre personnel, en
fonction des 4 pôles de l’UPMC.
- Bernard Dubuisson (DGA, vice président UTC) : pôle Modélisation et
Ingéniérie
- Anne Ephrussi (EMNL à Heidelberg) : pôle Biologie et Santé
- Michel Lannoo (ex-directeur du dept MMPU du CNRS) : pôle Matières et
nouveaux matériaux
- Laurence Tubiana (IDDRI, Climat, sciences Sociales, développent
durable) : Espace, environnement, écologie

En ce qui concerne les représentants des activités économiques :
- Bertrand Meyer (Eiffel Software) - "un chef d’entreprise qui est
aussi un créateur d’entreprises"
- Maiwenn Corrigan (Confédération des jeunes chercheurs)

Il ne nous est pas donné la possibilité de présenter des personnalités
extérieures.

Néanmoins Pierre Aucouturier prend la parole et pose 2 interrogations :
la première à propos de la présence effective de ces personnalités
extérieures, la seconde à propos du manque de médecins cliniciens au
sein de conseil. Il propose Jean-Pierre Grunfeld, membre de
l’Académie des Sciences et de l’Académie Royale de Médecine de
Belgique, et président de la commission d’expertise de la Direction de la
Recherche Clinique d’Ile-de-France, et il le présente rapidement.

Le président suggère de proposer à Jean-Pierre Grunfeld des tâches
d’expertise puis donne la parole à Jean Chambaz. Celui-ci répond à
Pierre en distinguant 2 niveaux de travail : un niveau "domestique"
correspondant à la gestion interne de l’université et un niveau de
débat de fond touchant à la politique de la recherche de notre
université à plus long terme. Il répond aussi qu’il y a suffisamment
d’élus médecins dans le conseil et qu’on ne pouvait pas avoir dans le
conseil des membres représentant tous les aspects de la médecine.

Annick Valibouze prenant acte du fait que les personnalités ne
viendront pas pour les affaires domestiques, s’inquiète de leur
pouvoir en cas de vote. Jean-Luc Sauvageot est intervenu à la suite
pour insister sur la présence des membre extérieurs au conseil.

Jean Chambaz répond qu’il y a des réunions moins essentielles que
d’autre et revient sur la personnalité européenne de Mme Ephrussi.

Pierre Aucouturier indique que Jean-Pierre Grunfeld, prenant sa
retraite cet été, s’est engagé à s’impliquer fortement.

Le président propose de passer au vote en utilisant les votes oui pour
sa liste et les votes non pour celle proposée par Pierre
Aucouturier. Le résultat est de 23 votes pour la liste du président et
8 pour celle proposée par Pierre.

Ajoutons qu’à deux reprises le président a fait
remarquer que s’il manquait de médecins dans les conseils c’est parce
qu’ils étaient très peu sur notre liste. Était-ce de l’humour ?

Pour terminer remarquons que les seules interventions critiques sont
venues de notre liste.

Les élus au CS des listes Réinventer l’Université