Accueil > Actions en cours, actualités... > L’Université Paris VI se dit "prête à passer à l’autonomie"

L’Université Paris VI se dit "prête à passer à l’autonomie"

samedi 22 mars 2008

L’Université Paris VI se dit "prête à passer à l’autonomie"

AFP 18.03.08 | 19h27

L’Université Paris VI, la plus réputée à l’international, est "prête pour passer à l’autonomie", dans les domaines de la gestion budgétaire, comptable, des ressources humaines, ainsi que pour devenir propriétaire de ses locaux, ont annoncé mardi ses responsables. La loi sur l’autonomie des universités votée cet été prévoit que, dans un délai de cinq ans, toutes les universités accèdent à l’autonomie dans les domaines budgétaire et de gestion de leurs ressources humaines et qu’elles puissent, à leur demande, devenir propriétaires de leurs biens immobiliers. Comme 29 autres universités (sur 85), l’Université Pierre et Marie Curie (sciences et médecine) est, depuis l’automne dernier, objet d’une première vague d’audit des services du ministère de l’Enseignement supérieur, destinée à déterminer dans quelles conditions elles pourront accéder aux nouvelles compétences prévues par la loi.

"Sur la question des ressources humaines (gestion et pilotage des emplois, liquidation de la paye, etc., ndlr), nous n’avons pas de problème", a déclaré le secrétaire général Claude Ronceray, lors d’une rencontre avec des journalistes.

"Dans le domaine budgétaire et comptable, nous avons fait l’essentiel du boulot. Par exemple, on s’est entraîné à faire comme si on gérait les masses salariales, donc on n’a pas d’inquiétude", a-t-il ajouté.

En revanche, "l’aquisition du patrimoine - 13 hectares, dont le campus de Jussieu, que je revendique -, va s’avérer plus difficile", a déclaré le président, Jean-Charles Pomerol, tout juste réélu à cette fonction la semaine dernière. Une des raisons de cette difficulté tient dans le complexe chantier de désamiantage du campus, censé s’achever en 2013 et jusqu’ici financé par l’Etat. L’université craint, en devenant propriétaire que l’Etat abandonne le financement, qu’elle ne pourra assurer seule.

Université française chaque année la mieux classée dans le classement de Shanghaï, qui fait référence dans le monde, riche de 30.000 étudiants et 160 laboratoires de recherche en partenariat avec des organismes de recherche, Paris VI est l’une des universités françaises les mieux dotées financièrement.

Le ministère de l’Enseignement supérieur a pour objectif d’avoir 20 universités autonomes au 1er janvier 2009.